3 jours à Guilin

Je vous propose un petit programme de 3 jours à Guilin qu’on a expérimenté.

  • Comment se rendre à Guilin ?

En avion, directement de l’aéroport de Guangzhou (Canton) Prix du billet : environ 100 euros.

Une nouvelle ligne ferroviaire a ouverte entre la gare du sud de Canton et Guilin. Le trajet dure minimum 2h30 selon votre horaire de départ. Prix du billet AR: environ 500rmb.

  • Premier jour : Tour de Guilin

Pour 300 RMB, l’agence de tourisme vous propose un tour en voiture privatisée avec un guide anglophone. Les visites ne sont pas comprises dans le prix. A 10 km de Guilin, on commence par la Yao Mountain, un lieu unique où nous attend un télésiège comme au ski, la neige en moins, pour nous emmener en haut de la montagne. Vous pouvez aussi choisir la grimpette… Bon courage, le chemin est sinueux et les marches non régulières. Vous profiterez mieux de la flore, il existe de nombreuses fleurs sauvages surtout au printemps. Comptez environ 30 minutes pour la montée. Admirez cette vue panoramique à plus de 900 mètres d’altitude.

A environ 450 mètres se trouve le Temple Yao, construit pendant la dynastie des Qins (221–206 avant J.-C), qui a donné le nom à la montagne. A 700 mètres, le Temple Bailu était la résidence de la dynastie Tang (618–907). Le trajet coûte pour un aller 40 RMB et un aller-retour 75 RMB. A mi parcours, vous pouvez revenir en toboggan assis dans une luge. Les plaisirs de la montagne sans la neige ! En repartant de la Yao Mountain, vous verrez de nombreux cimetières traditionnels du royaume de Jingjiang, famille qui était au pouvoir lors de la dynastie des Ming (1368–1644). Ces cimetières bénéficient d’un très bon feng shui. Des plantations de thé se trouvent aussi dans la région, vous pouvez d’ailleurs vous initier à la cérémonie du thé qui est un véritable rituel chez les chinois. Nous reprenons ensuite notre navette vers les Four Lakes pour une croisière dans un bateau typique. La croisière débute par la colline de l’éléphant. En plein centre de Guilin se trouvent le Banyan Lake (Rong Hu) et le Chinese Fir Lake (Shan Hu). L’origine de ces deux parcs remonte à la dynastie des Tang (618-907). Deux magnifiques pagodes se dressent dans le Chinese Fir Lake : le soleil (Ri Ta 日塔 /rrr taa/) et la lune (Yue Ta 月塔 /youair taa/). La pagode représentant le soleil est doré et est la plus grande des deux. La pagode représentant la lune est composée de boiseries marrons avec des rigoles. Les deux tours sont ouvertes au public et il y a un tunnel d’observation reliant la paire. Les tours sont dans le style de pagodes bouddhistes et de la musique bouddhiste peut parfois être entendue. Un autre lac, le Banyan Lake tire son nom du banian, un grand arbre très présent sur ​​la rive du lac près de 1000 ans, South City Gate (Gu Nan Men 古 南门 / goo nan mnn /). La croisière dure environ une heure et demie et permet de traverser les différents lacs et une écluse. Les ponts sont très différents et ressemblent à des répliques du Golden Gate, de pont parisien, italien…

  • Deuxième jour : Li River Cruise

Pour 480 RMB par personne, vous avez deux possibilités : – soit vous prenez le bateau à touristes avec le déjeuner inclus pendant 6 heures – soit vous prenez le bamboo boat, pour 4 à 6 personnes, plus rustique, moins long, 3 heures, et plus marrant !

La Li River cruise part de Guilin jusqu’à Yangshuo, qui est la ville centrale de la province du Guangxi. La croisière commence sous le pont de la Libération lorsque vous prenez le bateau à touristes. Si vous choisissez le bamboo boat, le bus vous dépose à Zhujiang Dock ou Millstone Hill Dock. Vous y croiserez des cormorans. Laissez vous bercer par le flot de l’eau et admirez la nature. Tout est préservé, la qualité du paysage est splendide ! Il faut le vivre ! Vous passerez aussi devant les 3 montagnes qui sont imprimées sur le billet de 20 yuans.

  • Troisième jour : les rizières de Longji

Certains disent que les terrasses de riz de Longji sont les plus belles de Chine. Les rizières du Longji ont été créées pendant la dynastie Yuan (1271 – 1368) et ont été terminées sous la dynastie Qing (1644 – 1911) par les minorités locales qui sont les peuples Zhuang et Yao. Il faut compter plus de 2h pour vous y rendre en bus en partant de Guilin. Vous pouvez vous rendre jusqu’au village Ping’an par un chemin de pierre très typique de la région. Je vous recommande deux points de vue :  « La lune entourée par 7 étoiles » car 7 amas de terre ont été oubliés au milieu de 7 champs différents qui entourent une colline. Et les « 9 Dragons et les 5 Tigres ». Les 9 dragons font références aux 9 arêtes de la montagnes. Un peu d’imagination est conseillé !

En vous baladant dans le village vous aurez sans doute l’occasion de voir des scènes de la vie quotidienne des habitants. Cela donne tout de suite beaucoup plus de charme au village. Si c’est ce que vous recherchez alors vous pouvez même vous rendre dans les hameaux autour du village où très peu de touristes osent se rendre.

Publicités

10 bons vieux clichés sur la Chine…

Nous sommes tous bourrés de clichés sur les chinois. Avant que nous partions en Chine, nos connaissances nous alarmaient sur les différences de coutumes, d’éducation… Les chinois sont sales, ils crachent, ils ne mangent que du riz, … Mais on a pas tellement envie de juger avant d’en connaitre. Alors on se laisse le temps de vérifier…

1. Le chinois est pauvre La Chine est en réalité aujourd’hui un pays « malade ». Les Chinois vivent mieux qu’il y a vingt ans. Cependant les inégalités de salaires sont en effet de plus en plus fortes. Toutefois, la Chine compte 5 fois plus de millionnaires que la France. La Chine compte désormais 1,11 million de millionnaires en dollars. Le pays se situe au 3ème rang mondial, derrière les États-Unis et le Japon.

2. En Chine, il n’y a que des champs et des rizières La Chine comprend une très grand nombre de mégalopoles où vivent des millions d’habitants. Toutefois la population chinoise est très inégalement répartie. Les plus fortes populations se concentrent sur les régions côtières. Le commerce maritime explique en partie la très forte croissance des villes côtières. L’ouest de la Chine est plus montagneuse et désertique. A Canton, nous sommes 15 millions pour vous donner une idée.

3. Les chinois ne mangent que du riz, des nems, des grillons et des cafards. Même si le riz est souvent l’un des aliments de base de la cuisine chinoise, il est toujours servi en guise d’accompagnement et est cuisiné de manière très varié. Les nems sont une spécialité vietnamienne. Quant aux insectes grillés en tout genre, ces ont surtout les touristes qui en sont friands et qui en achètent aux vendeurs ambulants pour le folklore !

4. Les chinois mangent du chien Oui peut être mais venant de personnes qui mangent des escargots, du cheval et des grenouilles… je la ramènerai pas ! Le chien est un plat très cher donc ils en mangent plutôt rarement.

5. Les chinois ne sont pas sympathiques Les chinois sont très accueillants et même blagueurs… toutefois, nous n’avons pas la même éducation. Par exemple, un chinois ne tiendra jamais la porte à la personne derrière lui. Par contre, dans le métro un chinois cèdera sa place automatiquement à une personne âgée…

6. Les chinois sont sales La notion d’hygiène est très différente de celle de l’Europe. Les chinois crachent partout et se raclent la gorge. Une habitude très déplaisante pour nous, petits européens. En revanche, ils trouvent ça sale que quelqu’un se mouche en public.

7. Les chinois s’habillent en costume traditionnel Euh… non pas du tout, ils s’habillent comme vous et moi ! Enfin pas tout à fait !

8. Les chinois sont petits Et non, ils ne sont pas tous sont petits ! Le meilleur exemple pour contredire ce cliché est le joueur de basket célèbre Yao Ming qui mesure 2m29 !

9. Les chinois se ressemblent tous ! Pour nous, les chinois ont tous la même tête ! En réalité, non. Cela s’expliquerait de manière très scientifique. « Si tous les Chinois ont tendance à se ressembler pour nous Européens, ce n’est pas parce qu’ils ont tous les cheveux et les yeux noirs mais parce que notre système visuel a appris à les classer d’emblée dans une catégorie beaucoup plus large », explique Roberto Caldara, professeur à l’Université de Fribourg. Il existe donc en réalité une multitude de visages, des teints différents !

10. Les chinois sont imberbes Ils ne sont pas très poilus mais ils ne sont pas non plus imberbes. Dans le métro, l’été, on voit les gambettes des jeunes filles découvertes et je peux vous dire que certaines jambes ressemblent à celles des hommes !

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑