Une journée à Kaiping

A deux heures et demi de Canton en voiture, vous découvrez les villages de Kaiping.
Dans ces villages, des maisons fortifiées sont bâties sur plusieurs étages, témoignent d’une fusion complexe et flamboyante des formes structurelles et décoratives chinoises et occidentales.
Il existe trois types de bâtiments :
  • les tours communautaires construites par plusieurs familles et utilisées comme refuges temporaires,
  • les tours résidentielles construites par de riches familles à des fins résidentielles et défensives,
  • les tours de guet.

Fabriqués en pierre, en pisé, en brique ou en béton, ces édifices symbolisent la fusion complexe et réussie des styles architecturaux chinois et occidentaux. Harmonieusement intégrés dans le paysage environnant, les diaolou représentent l’épanouissement de traditions locales – nées sous la dynastie des Ming – en matière de construction visant à se défendre contre les bandits.


Les diaolou représentent en termes physiques spectaculaires un échange important de valeurs humaines – des styles architecturaux ramenés d’Amérique du Nord par les Chinois de retour au pays et fusionnés avec les traditions rurales locales – dans une aire culturelle déterminée du monde.

La construction de tours défensives était une tradition locale dans la contrée de Kaiping depuis l’époque Ming, en réponse au brigandage local. Les diaolou proposés pour inscription représentent l’épanouissement final de cette tradition, la richesse ostensible des expatriés chinois de retour au pays contribuant au développement du brigandage et leurs tours constituant une réponse extrême.

Regarder la vidéo en anglais pour découvrir ce patrimoine exceptionnel.

Publicités

Une journée à Foshan

Pour une centaine d’RMB en taxi de Canton, vous pouvez vous y rendre facilement en une heure. Vous pouvez aussi opter pour le métro en empruntant la ligne 1 puis la ligne Guangzhou-Foshan. Cette petite ville est peuplée par 7,2 millions d’habitants et appartient à la province du Guangdong.

L’histoire de Foshan remonte au VIIe siècle. Le monument le plus ancien est le temple ancestral (祖庙), fondé autour de l’an 1080 comme temple de transformateurs de métaux à Chancheng. Pendant la dynastie des Qing, Foshan a connu un important développement dans le commerce extérieur de la Chine.

Aujourd’hui, Foshan est le 3ème fabricant après Guangzhou et Shenzhen, dans le textile, la céramique, les appareils électroménagers, les produits électroniques, …

A voir à Foshan

Le temple des ancêtres est à visiter absolument ! C’est l’un des plus beaux temples de la région et le plus riche par la quantité d’oeuvres qu’il recèle.

  • Ecole de Kung Fu

Le Kung Fu est un véritable art à Foshan. On se souvient encore des scènes de Kung Fu Panda et bien ici, le gros Panda, est remplacé par des beaux mecs musclés (!) L’école de Kung Fu est présente au sein de l’enceinte du temple. L’entraînement se déroule dans la cour centrale où sont entreposés les armes traditionnelles, un mannequin de bois, un lourd sac de frappe « fait maison » surréaliste et les têtes de Lion ainsi que leurs différents accessoires.

  • Danse du Lion

Nous avons pu participé à cette occasion à la Danse du Lion dont les démonstrations sont très prisées dans cette région. Par groupe de deux personnes, déguisé en mi-dragon, mi-lion, les performeurs enchaînent des figures plus ou moins difficiles. Le public offre des dons au lion qui lui offre alors une figurine ou autre drapeau avec des inscriptions chinoises. Tout le monde est conquis par la dextérité et la complicité de chaque équipe : un beau spectacle qui ravira autant les petits que les grands.

  • Les céramiques

Ouvrez grand les yeux et repérez les statues en bronze d’animaux mythiques : buffle à une corne et crapaud notamment que l’on immergeait dans l’eau afin de se prémunir contre les inondations nombreuses et particulièrement dévastatrices dans la région de la rivière des Perles. Déambulez dans le temple et ses différentes salles. Vous ne pourrez rater les remarquables fresques en céramique ornant les toitures ou simplement exposées. Il y en avait autrefois sur de nombreuses maisons de la ville occupées par de riches marchands chinois. On les retrouve aussi dans le temple de la famille Chen à Canton. Elles représentent des scènes bucoliques avec des animaux, des plantes, des scènes de la vie quotidienne ou rappellent des événements marquant comme les guerres d’Opium, …

  • Bassin aux tortues

Ne manquez pas le très harmonieux bassin aux tortues et participez si vous le souhaitez à l’enrichir en jetant une pièce ou un billet dessus.

  • Opéra chinois

Ensuite, vous découvrez une scène d’opéra chinois. Avec un peu de chance, vous découvrirez un opéra chinois haut en couleur. Même si on ne comprend pas grand chose, on a pu remarquer une scène d’amour entre deux acteurs. Admirez les différents costumes des personnages classiques de cet art.

 

Adresse : 21, Zumiao Lu 祖庙路
FOSHAN 佛山

Tarif : 20 RMB par personne

Horaires d’ouverture : 8h30-19h30

A ne pas manquer : Canton et ses environs ( 8 jours )

Souvent les personnes nous rendant visite viennent au moins 10 jours. Voici un petit programme concocté par mes soins que vous pouvez bien sur améliorer, n’hésitez pas à rajouter vos suggestions dans les commentaires en dessous de l’article.

Jour 1

  •  Temple des Ancêtres de la famille Chen   –   7, Zhongstan Qilu, Guangzhou   En savoir plus

Incluant une salle d’apparat, un espace consacré au commerce et un temple dédié aux ancêtres, ce vaste ensemble s’inspire des lignes architecturales confucéennes. Le luxe des ornementations y reflète la richesse des Chen. Le toit du temple est peuplé d’une multitude de statuettes en céramique où se reconnaissent des animaux mythologiques, des soldats ou les personnages traditionnels de l’opéra cantonais. Ce temple abrite désormais un musée des Arts folkloriques.

templedelafamillecheng

  • Temple des six banians     –    87 Liurong Rd, Yuexiu,Guangzhou En savoir plus

Le temple des six banians est un temple bouddhisme situé à Canton dans la province du Guangdong en République populaire de Chine. Il est fondé en 537, mais reconstruit au XIe.

  • Pagode des Fleurs   –   87-89 Liurong Lu 87-89 CHN, Guangzhou En savoir plus

Monument le plus remarquable du temple bouddhiste des Six Banians, la pagode des Fleurs (1098), finement ouvragée, comporte 17 étages et s’élève à 54 m. Par un effet de trompe-l’oeil, on ne distingue que 8 niveaux à la structure. Les toits des différents étages se recourbent comme des pétales de fleur rouge sombre. On y a placé de nombreuses reliques bouddhiques. Au sommet, une colonne en bronze ajoutée a posteriori et pesant 5 t est décorée de 1 000 bouddhas.templedes6banians

Dîner au 100ième étage de la tour IFC.

Jour 2

  • Mémorial Sun Yat-Sen  –   259 Dongfeng Middle Rd, Yuexiu, Guangzhou En savoir plus

Consacré à Sun Yat-sen (1er président de la République de Chine, cantonais), le mémorial (20 e s.) sert désormais de salle de concerts. Le choix des matériaux symbolise le lien entre la Chine et l’Occident : argile bleue de Foshan pour les tuiles, marbre italien et mosaïques françaises. Les cloches du toit sont censées répandre le message révolutionnaire. La calligraphie suspendue sur le toit affiche la devise de Sun Yat-sen : « Ce qui est sous le ciel appartient à tous ». À l’intérieur, le théâtre de style chinois est coiffé d’une coupole haute de 47 m.

mémorialsunyatsen

Croisière de nuit sur la majestueuse Rivière de Perles bordée d’immeubles sublimés par les illuminations et admirez l’architecture moderne de la Canton Tower, du stade olympique, de l’Opéra…

Jour 3

Ancienne langue de sable stabilisée, l’île de Shamian flotte sur le zhu jiang (rivière des Perles). Les commerçants français et britanniques, « les diables étrangers », y bâtirent à la fin du 19 e s. leurs résidences, ainsi que les sièges des banques et des comptoirs marchands, autant d’immeubles de style victorien et Second Empire. Réhabilités dans leur majesté, ils sont désormais bars, restaurants ou hôtels haut de gamme. Cette île, plaisante et arborée, est relativement épargnée par la circulation automobile.shamian

  • Marché aux épices et autres trucs vraiment bizarres !

Jour 4

  • Temps libre dans Canton : shopping One Link, marché des tissus, marché des perles, manucure, massage …

Jour 5

Départ pour Hong Kong en train

Découverte de Hong Kong avec un tour de la ville

  • Peak Victoria

Modeste en altitude (552 m), le Peak Victoria n’en est pas moins escarpé. Du sommet, le panorama court en une vue aérienne jusqu’aux Nouveaux Territoires. Hypnotique de nuit, quand les néons s’enflamment. Depuis les origines de la colonisation, la bourgeoisie d’affaires a élu résidence sur les pentes du Peak, en de belles et nostalgiques demeures. Pour gravir le puissant dénivelé, un funiculaire officie depuis 1888. Le voyage est court mais incontournable, s’élevant au-dessus des gratte-ciel et de Victoria Park pour atteindre la Peak Tower.

  • Temple Man Mo   –   126 Hollywood Rd, Hong Kong

Man Mo Temple, sanctuaire très populaire, est baigné d’une ferveur spirituelle que les nuages d’encens rendent d’autant plus envoûtante. Il est la demeure de deux divinités : Man Cheong et Kuan Ti. La première protège les fonctionnaires (statue armée d’un pinceau). La seconde est un guerrier (statue portant un sabre). Ce sont donc les lettres – associées en Chine au mandarinat – et le militaire qui sont honorés. Ce temple est sans doute l’un des plus vieux de Hong Kong (env. 1840). Son mobilier et ses statues proviennent tous de Chine continentale.

templemanmo

 

  • Soirée : Courses à Happy Valley Attention uniquement deux soirs par semaine.

Construit en 1846, l’hippodrome est l’un des vestiges de la colonisation britannique. C’est la seule exception à l’interdiction des jeux d’argent sur le territoire, instaurée par les autorités de la couronne à leur arrivée sur le territoire. A la rétrocession de 1997, le « Royal Jockey Club » est ainsi devenu le « Hong Kong Jockey Club ». Chaque mercredi soir, de septembre à juin, des milliers de parieurs se retrouvent pour vibrer au rythme de chaque course.

Jour 6

  •  Grand bouddha
  •  Départ pour Macao

Jour 7

  •  Money, money, money…

Aujourd’hui encore, les casinos engendrent à Macao plus de bénéfices qu’à Las Vegas et Monte Carlo réunis. Mais la ville ne se résume pas au refrain des machines à sous. Macao a grandi portugaise, au 16e s., sur un site livré aux pirates, et ce comptoir puissant a multiplié les échanges avec le monde entier. Macao est le fruit d’un métissage Orient-Occident : on le lit sur les visages, les architectures, et la gastronomie est un gourmand cocktail d’influences. L’Unesco a labellisé la ville « Patrimoine mondial de l’humanité ».

largo do SenadoVieux quartier historique de Macao à la découverte du patrimoine portugais d’époque coloniale :

  • le largo do Senado
  • le Leal Senado

Siège du gouvernement de Macao (Assemblée législative de Macao) au cours de la période où le territoire était une colonie portugaise. Il est situé à une extrémité de la « Place du Sénat » (Largo do senado). Le titre a été octroyé au gouvernement de Macao en 1810 par le prince-régent João de Bragance, qui deviendra plus tard le roi Jean VI de Portugal. Ce fut une récompense pour la fidélité de Macao au Portugal durant l’Union ibérique, entre 1580 et 1640.

Le bâtiment a été érigé en 1784. Après la rétrocession de Macao à la Chine en 1999, il devint le siège de l’Institut des affaires civiques et municipales de Macao (Instituto para os Assuntos civicos e Municipais). Il est devenu une partie du Centre historique de Macao, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2005.

  • l’église São Domingos

L’église São Domingo est repérable à sa grande façade jaune et blanche, dont les alcôves abritent des statues religieuses, ainsi qu’à ses volets et son portail peints en vert. C’est certainement la plus belle des églises macanaises. Construite dans un style baroque au 17 e s., elle est décorée de tons pastel autant à l’intérieur qu’à l’extérieur, sur ses piliers, ses murs et jusqu’à la statue de la Vierge à l’Enfant qui trône à l’intérieur. L’église est le point de départ de la procession du 13 mai qui honore Notre-Dame de Fatima.

  • les restes de São Paulo et la rue de São Paulo (magasins d’antiquités)
  • le quartier de la cathédrale du largo da Sé.

Le jardim Camões est une merveille au cœur de la ville.

  • le temple chinois de la déesse A Ma

A-Ma, désormais divinisée, sauva de la noyade un modeste un pêcheur, apaisant les flots déchaînés, et émergea des vagues pour gagner, auréolée de lumière, le sommet d’une colline. En souvenir, les Macanais y construisirent ce temple au 16e s. et nommèrent leur baie « A Ma Gok » que les Portugais transformèrent en Macao.deeseama


Le soir, ne pas manquer de visiter quelques grands casinos, c’est l’activité principale de la ville.

 En savoir plus

Jour 8

  • Monter au sommet de la Macau Tower pour la superbe vue.

Possibilité de faire un tour dans les îles au sud : Taipa et Coloane, en passant par le secteur des nouveaux casinos (The Venetian). On y trouve quelques villages à l’ancienne et des collines vertes dominant la mer.

  • Retour à Canton

Sanya… l’Hawaï de l’Orient

baie yalongVous rêvez de ciel bleu, mer azur et cocotiers ? Ne cherchez plus, vous êtes au bon endroit.

A une heure d’avion de Canton, vous atterrissez sur l’île de Hainan à Sanya. Magnifique paradis sur terre, cette île est surnommée la « Hawaï de l’Orient » car elle est située à la même latitude que Hawaï. Il fait beau toute l’année plus de 300 jours d’ensoleillement par an !

La plus belle des plages se situe sur la baie de Yalong. Elle est connue pour son sable blanc et fin, sa mer émeraude et son ciel bleu. La baie possède un récif de corail de 9 km² où l’on peut  pratiquer des sports nautiques, découvrir les fonds marins et admirer la salle de Coquillages, la vallée de Papillons.

 

La jardin botanique de Xinglong

jardin tropical

Si vous souhaitez voir autre chose que la plage, près de la source thermale de Xinglong se situe le jardin botanique. Entouré de montagnes sur trois côtés et très ensoleillé, le jardin est humide durant la période estivale. Le climat tropical est favorable à la croissance de toutes sortes de plantes tropicales et subtropicales. A l’arrivée dans ce jardin, vous aurez le sentiment d’avoir ouvert une encyclopédie des plantes tropicales. Vous pourrez y apprécier toutes les merveilles de la nature, en particulier des plantes rares.

 

 

 

L’île aux singes

Située au sudile aux singes du district de Lingshui, Unique réserve naturelle insulaire tropicale où vous ne trouverez que des macaques. Elle est entourée par la mer sur trois côtés et près de la montagne, l’environnement est magnifique. Sur l’île vivent plus de 2 000 macaques. Le grand nombre de macaques et le dorlotement d’humain leur donnent un caractère intrépide. Sur l’île aux singes, les macaques sont l’hôte, les touristes sont les invités.

 Lîle d’Hainan est propice à la détente, au calme bien loin du tumulte de la ville. Ce fut pour nous un vrai moment agréable et nous vous le conseillons. Par ailleurs, les hôtels sont très peu chers pour une destination touristique comme celle-ci. La nourriture y est excellente, nous avons dégusté de nombres poissons et crustacés au BBQ devant la mer… Farniente quand tu nous tiens !

Chimelong Safari Park…

Pandas, girafes, chimpanzés, buffle, antilopes, zèbres, lions, tigres, kangourous, perruches, flamands roses, hiboux, aigles, chameaux, rhinocéros, lama, hippopotames, éléphants, lémuriens, chinchillas, écureuils …

Cliquez sur les images pour voir le diaporama, bonne visite !

Le Chimelong Safari Park est un grand parc naturel sauvage où se retrouvent des milliers d’animaux venus de toute la planète. C’est le plus grand parc sur les animaux en Asie où 460 espèces se côtoient, et 20 000 animaux rares.

Deux possibilités :

  • Vous pouvez rouler à travers le parc avec votre véhicule personnel.
  • Vous empruntez le petit train qui vous emmène voir tous les animaux sauvages.

Vous pouvez nourrir les animaux et prendre des photos très facilement. Il y a aussi d’excellents spectacles d’éléphants, de singes.

Quelques informations pratiques

Pour y accéder

  • En métro : Ligne 3 arrêt Hanxi Changlong Station
  • En bus 304 jusqu’à Xiangjiang Safari Park
  • Bus 288, 288A, 301, 301A, 305, 309 jusqu’à Xiangjiang Zoo Station
  • Horaires d’ouverture : 09:30-18:00
  • Tarifs semaine adulte : 250 RMB
  • Tarifs week-end adulte : 280 RMB

L’île de Shamian ou l’île aux enfants…

IMG_0948

Ce dimanche, nous avons de visité l’île de Shamian, un banc de sable de 800 mètres de long. C’est une ancienne concession franco-britannique. Après la seconde guerre de l’Opium, le gouvernement chinois n’autorisa les négociants étrangers de sortir de leurs entrepôts en 1861. Les français s’installèrent à l’est, tandis que les britanniques étaient à l’ouest. Les rues s’emplirent de bâtiments officiels et de villas de styles victoriens. C’est la première fois à Canton que nous voyons des bâtiments anciens. Les autres ont été pour la majorité détruits. L’ accès à cette île fut pendant très longtemps interdit aux chinois.

IMG_0924

Oasis tranquille de nostalgie coloniale, beaucoup de couples de jeunes mariés viennent s’y faire photographier. De nombreuses séances photos ont lieu dans ce lieu préservé et verdoyant.

Sur cette île se traIMG_0927me autre chose… Chaque jour des dizaines d’étrangers au sourire radieux déambulent avec de jeunes chinois. La présence du Consulat Américain a transformé l’île de Shamian en centre de ralliement des familles adoptantes. La plupart passent ici les premiers jours avec leur nouvel enfant lorqu’ils accomplissent les dernières formalités administratives avant de repartir aux Etats-Unis.

IMG_0926 IMG_0904

IMG_0911

Redtory

Redtory est un endroit unique à Canton où il fait bon respirer. Idéal pour se promener tranquillement. Amis du dimanche, bonjour !

Redtory fait partie de l’histoire de la ville. D’anciens bâtiments industriels, des slogans encore visibles, une vieille gare… on se croirait dans un décor de film où le temps s’est arrêté. Nous imaginons ici les travailleurs nombreux, le bruit, l’effervescence d’alors, … témoin d’une époque glorieuse.

Situé à Yuancun Si Heng Lu, à côté de la rivière des Perles, Redtory est une zone culturelle et industrielle composée de plus de 30 bâtiments anciens en briques rouges. En 1956, la plus grande usine en Chine de mise en conserve est situé sur ce territoire. L’usine produit la Dace Can, des haricots noirs en sauce, un produit alimentaire emblématique dans le siècle dernier, bien connu dans toute l’Asie du Sud-Est.

Après des réformes gouvernementales importantes, l’usine de mise en conserve a été délocalisée et les ateliers ont été laissés à l’abandon. Ces anciens bâtiments sont réhabilités pour créer une zone artistique dynamique en accueillant des galeries, des expositions temporaires, des boutiques, des restaurants, des studios de design… Nous baignons enfin dans une atmosphère créative et artistique.

Redtory est considérée comme la terre sainte pour les jeunes amateurs d’art de Guangzhou.

 

  • Adresse : n ° 128 Yuancun Si Heng Lu, district de Tianhe, Guangzhou (天河 区 员 村 四 横路 128 )
  • Bus :
  • Yuancun Er Heng Rd arrêt 员 村 二 横路 站
    40, 44, 140, 284, 293, 299, 401, 504, 540, 542, 583, 882
  • Terminal Yuancun Stop (Meilin Garden) 员 村 总站 (de 美林 花园)
    B11, 243
  • Pazhou Bridge (Nord) Arrêter 琶洲 大桥 北 站
    137, 304, 564, B7, B25
  • Métro : sortie B, Station Yuancun, ligne 5

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑