Le shooting photo en Chine :)

Les chinois adorent prendre des photos, se prendre en photos… Ils sont les maîtres incontestables du selfie. Jusque là, vous n’avez rien appris de nouveau ! Etant maintenant enceinte de 7 mois et voulant avoir un souvenir de cette période avec mon mari, nous avons demandé à une amie chinoise de nous organiser une séance photo (merci Jessica 🙂 ). Une fois le rendez-vous pris, nous nous sommes rendus dans un petit studio photo en ville. Nous avons été accueillis par une horde de petites mains : maquilleuse, coiffeuse, habilleuse, photographe, assistant photographe, retoucheuse … On se sent presque comme une star !

Première étape : On clarifie le contrat

Une jeune chinoise m’explique que j’ai droit à choisir 3 vêtements. Elle me montre des photos sur l’ordinateur : nous choisissons un ensemble blanc très « mariage », un drap rose pour faire des jolis drapés et un costume « Minnie ». Non le ridicule ne tue pas… Au départ, j’avais ramené mes propres vêtements mais finalement ayant vite compris que ça allait pas tourner à la séance noir et blanc artistique que j’imaginais, on s’est laissé guider et on a choisi de faire la séance photo à la mode chinoise.

Pour le package que j’ai choisi, j’ai eu le droit à :

  • 80 photos sur une clé USB
  • 1 livre de 20 photos
  • 2 photos imprimés format portefeuille
  • 1 cadre souvenir
  • 1 poster

Ce qui m’importe le plus, c’est d’avoir les photos sur clé USB pour pouvoir en faire ce que je veux après et les développer à souhait.

Deuxième étape : On passe au maquillage

Maquillage en mode studio photo, technique de contouring pour affiner mon nez, faux-cils, … Kim Kardashian sort de ce corps !

Troisième étape : On s’habille

Quatrième étape : Le photographe nous « shoote »

La photographe a une idée très très précise du résultat du shooting qu’elle veut avoir. Pas de place à l’improvisation. « Mettez-vous comme ça, le pied droit en avant, la tête un peu penchée, souriez… prenez les fausses fleurs, fermez les yeux, regardez-vous, regardez-moi… » Nous voilà parti pour une demi-heure avec chaque vêtement. Pas très à l’aise au début, on se détend vite et on s’amuse du kitch de la situation.

Cinquième étape : Les photos sur la clé USB

Nous repartons avec nos 80 photos en haute définition sur clé USB, amusés et contents !

Vous n’attendez plus que le résultat je suppose, on a beaucoup hésité à vous les dévoiler, mais pour vous, on l’a fait !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Plus d’articles sur la grossesse ici :

 

Publicités

Politique de l’enfant unique, c’est fini !

Depuis 1979, la Chine avait institué la politique de l’enfant unique pour limiter l’expansion démographique. Cette pratique est maintenant révolue et a impliqué un grand nombre de dysfonctionnements.

10 conséquences de la politique de l’enfant unique

  • 0 oncle, 0 tante et 0 cousin

Dans une famille chinoise, il n’y a ni oncle, ni tante, ni cousin, ni cousine… Du coup l’enfant unique reçoit une grosse pression des parents et devient une bête de compétition qui doit réussir à tout prix.

  • 2 enfants par couple

Le gouvernement autorise maintenant que les parents aient jusqu’à deux enfants par couple. Jusqu’à maintenant, uniquement les parents qui avaient une fille en premier et vivant à la campagne pouvaient avoir un deuxième enfant ou si les deux parents étaient eux-mêmes enfants uniques. Le problème c’est que les chinois sont tellement habitués à n’avoir qu’un enfant qu’ils trouvent que deux enfants, ça coûte trop cher ou alors que c’est trop compliqué… Bon courage pour faire changer les mentalités !

  • 6 parents à entretenir

Le chinois travaille pour faire vivre sa famille. Sur une seule tête repose le soutien de 2 parents et 4 grands parents… Une pression supplémentaire pour l’enfant.

  • Six millions de cadres du Planning familial, qui vivaient jusqu’ici (souvent grassement) des amendes qu’ils percevaient, vont devoir en partie être reclassés.
  • 40 000 yuans, soit 4 900 euros

Le montant de l’amende si vous avez un deuxième enfant. Elle augmente pour un 3ème …

  • 13 millions d’enfants sans existence légale

On les appelle les « heihaizi ». Ce sont tous les « deuxième » qui n’ont pas d’existence légale et par conséquent ne peuvent ni aller à l’école, ni postuler à un job ou même ouvrir un compte bancaire…

  • 400 millions de naissances auraient été évitées

En 40 ans, l’avortement a explosé en Chine et est devenu une pratique courante. En Chine, il n’est d’ailleurs pas possible de connaitre maintenant le sexe de l’enfant avant la naissance afin de limiter les IVG sélectives à l’encontre des embryons féminins…

« Élever une fille, c’est cultiver le champ de son voisin », considère un proverbe chinois.

  • 106 hommes pour 100 femmes

Les femmes ont le choix de trouver un homme par contre l’inverse est faux !

  • 100 000 yuans, soit 13 000 euros

C’est le prix pour épouser une Vietnamienne. Les femmes qu’on ne trouve pas dans son pays, on va les chercher ailleurs !

15 % seulement des femmes shanghainnes souhaitent un 2ème enfant

58 % d’entre elles citent le poids financier comme cause principale de ce refus. En cause : le prix croissant de l’éducation, des loyers…

La fin de la politique de l’enfant unique arriverait-elle trop tard ?

Top 10 des clichés sur les Chinois vus par les étrangers

Pour faire écho à l’article paru quelques jours auparavant Top 8 des clichés sur nous, petits français, j’ai décidé d’écrire le Top 10 des clichés sur les Chinois vus par les étrangers.

 

Cliché n°1 : Le chinois est sale

Les Chinois adorent cracher par terre. Ils rotent sans gêne et mangent très mal. Depuis quelques années, des campagnes de communication essayent de faire changer cette mentalité. Pour l’instant, rien n’a évolué.

chinois sale

Cliché n°2 : Le chinois mange des nems

Et non !  C’est une spécialité vietnamienne et vous n’en trouverez pas si facilement en Chine ! Au Sud, la cuisine est sucrée. C’est d’ailleurs car la majorité des immigrés Chinois viennent de la région de Guangzhou (Canton) où la cuisine est sucré-salée. Au Nord la cuisine est salée. A l’Ouest, très épicée et à l’Est, la cuisine est plutôt aigre. Il faut dire que les cuisines locales dépendent avant tout de la nourriture traditionnelle, qui varie selon le climat et les différents endroits.

Cliché n°3 : Le chinois est petit

Je trouve que c’est quand même vrai, enfin dans le Sud où nous vivons. Ils seraient plus grands dans le nord…

Cliché n°4 : Le chinois s’habille en costume traditionnel

Oui, bien sûr et nous en bigoudaines !

pt54222

Cliché n°5 : Le chinois porte un chapeau pointu

C’est fini Tintin et le Lotus Bleu, réveillez vous !

homme-chapeau-chinois

Cliché n°6 : La femme chinoise est douce et soumise

Pour avoir quelques couples mixtes autour de nous, je dirai que les chinoises portent souvent la culotte !

chinoise soumise

Cliché n°7 : En Chine, c’est la campagne, il n’y a que des champs et des rizières

Certes il y a de belles rizières mais pas que ! On ne vit pas à la campagne mais plutôt dans une mégapole de 15 millions d’habitants.

shanghai-building

Cliché n°8 : Tous les chinois font du kung-fu

On n’est pas dans Kung Fu Panda, ni dans Kill Bill, réveillez vous !

chine-kung-fu

Cliché n°9 : Le chinois n’est pas discipliné

Il suffit de vous rendre dans le métro pour comprendre que le concept de fille d’attente n’existe pas ! Il faut donc foncer dans le tas.

Cliché n°10 : Le Chinois roule en vélo

En 2010, environ 18 millions de véhicules dont 13 millions de voitures ont été vendues en Chine. Posséder une voiture est un reflet de la réussite sociale, et les Chinois aiment montrer leur réussite. La majorité des voitures sont de marque étrangère, avec une préférence certaine pour les allemandes. La majorité des voitures sont relativement neuves, 2 à 3 ans est l’âge moyen des voitures. Quant à ceux qui n’ont pas les moyens d’acheter une voiture, ils se sont mis au scooter électrique. 100 millions circulent dans les routes du pays… Le vélo disparaît…

chine bouchons

N’hésitez pas si vous avez d’autres clichés sur les chinois à les ajouter dans les commentaires ci-dessous.

Top 5 des bruits insupportables que les chinois font

Dès qu’on arrive en Chine, on remarque des bruits qui ne nous sont pas vraiment familiers mais qui ont le don de nous énerver… Petit recensement des bruits les plus désagréables à l’oreille.

  1. Le raclement de gorge suivi du crachat

Aaarrrrkkkhhhhh ! Selon les chinois, il est préférable de cracher que de garder le mal en soi ! Soit, mais pourquoi faire un raclement de gorge à en réveiller les voisins ?no-spiting

  • 2. La sonnerie de l’école suivie des chansons

Dring, dring ! Si vous cherchez un logement et qu’il y a une école à côté, fuyez ! La sonnerie vous réveille tous les matins à 7 heures pétantes puis les chers bambins entonneront en coeur des chants chinois. La chorale dure une trentaine de minutes accompagnée d’exercices sportifs ! Cela ressemble un peu à un camp militaire pour être tout à fait honnête.chine

  • 3. Faire du bruit en mangeant

Sluuurrrppp ! Bah oui c’est pas très pratique de manger des nouilles avec des baguettes mais il faut bien les manger… On prend une grande bouffée d’air frais et on aspire le plus possible ! En ressort un bruit tout à fait charmant souvent accompagné d’un rôt monumental ! Bon appétit à vous aussi messieurs !

NOODLES

  • 4. Les bruits de travaux

Brrrrrrrr ! Malheureux, vous qui habitez dans le CBD dans une superbe résidence neuve qui attend patiemment que ses autres tours copines sortent de terre. Traduction : dimanche, 7h00, le bruit des marteaux piqueurs commencent… toute la journée ses bruits vont continuer jusqu’à vous épuiser mentalement. Et puis les travaux ça ne s’arrête pas à 16h… pourquoi dormir après tout ! Continuons les travaux la nuit ! Je rêve parfois d’entendre les oiseaux chanter. Ils sont partis où d’ailleurs ?

marteau-piqueur[1]

  • 5. Les sonneries de téléphone portable

Dring Dring, Driiiing, Drrr ! Partout en Chine, lorsque le téléphone sonne vous avez l’impression qu’il est branché à une enceinte Bose dernière génération. Le volume des sonneries est si élevé qu’un sourd pourrait se réveiller !

sonnerie

Malgré toute ma bonne volonté, cette liste est incomplète. Si vous connaissez des sons plus énervants et qui vous rendent littéralement  fou, n’hésitez pas à partager dans les commentaires ci-dessous.

10 raisons d’aimer la Chine

Bien que vivre en Chine, ce n’est pas toujours tout rose, il est aussi important de se rappeler les raisons pour lesquelles nous aimons la Chine.

1- La nourriture variée et délicieuse

  • le canard laqué
  • les Dim Sum
  • la fondue sichuanaise
  • le Mapo tofu
  • les dés de poulet aux cacahouètes et aux piments
  • les raviolis chinois
  • les nouilles sautées
  • les brochettes de viande hallal
  • les petites brioches farcies
Nouilles au boeuf

2- Sa culture riche et ancienne.

Avec 5000 ans d’histoire, la Chine offre une culture diversifiée. Des architectures anciennes aux nombreux patrimoines culturels comme les opéras et les danses traditionnelles, ou encore les arts manuels tels que la céramique ou la calligraphie et la peinture à l’encre de Chine, il y a de quoi s’émerveiller et s’enrichir  « spirituellement ».

opera-chinois

3- Des paysages à couper le souffle

Vous préférez la mer, la montagne ou la champagne ? La Chine offre toutes sortes de paysages grandioses.

  •  Zhangjiajie pour découvrir les montagnes du film « Avatar ».(photo)
  • Suzhou ou Fenghuang pour naviguer sur des canaux serpentant des bâtisses traditionnelles.
  • Guilin pour admirer les reliefs karstiques, les rizieres.
  • Sanya pour ses plages paradisiaques.

zangjiajie

4- Les pandas

Parce que les pandas sont trop mignons et presque tous en Chine !

panda2

5- Le sens de l’hospitalité

Les Chinois savent être accueillants et serviables avec leurs hôtes. Et même si leurs questions peuvent parfois déranger et sembler trop indiscrètes, sachez que c’est culturel.

6- La beauté des Chinoises et des Chinois

Bien sûr il s’agit là d’un point de vue subjectif certains apprécient particulièrement les yeux bridés, les petits nez ou encore les faussettes des chinoises. Et si vous n’êtes pas d’accord concernant la beauté des plus grands, vous avouerez au moins que les bébés Chinois sont parmi les plus mignons au monde.

bebe chinois7- La sécurité

La Chine est l’un des pays les plus sûrs au monde. Nous n’avons jamais vu en un an une dispute, un vol, une aggression… quel Bonheur de se sentir toujours en sécurité de jour comme de nuit.

8- Des prix pas chers et négociables

En Chine, il est possible de négocier les prix, ce qui est assez jouissif. Visitez Minoso tout est à 10 RMB !

miniso9- Apprendre sur soi-même

En allant dans ce grand pays de contrastes qu’est la Chine, on apprend vite à relativiser certains aspects de notre vie et à en apprécier d’avantage d’autres. Aller dans un pays lointain et « différent » comme la Chine, ouvre l’esprit et peut transformer une personne.

10- Pour les massages (en particulier des pieds), les arts martiaux, le karaoké, le chinglish ou les scènes incongrues et insolites, la Chine est un Eldorado !

massage

15 traditions sur la Grossesse et la Naissance

2375100889_1

Comme vous le savez ou peut être pas, nous attendons un heureux événement pour fin décembre. L’occasion pour moi de m’intéresser à la grossesse du point de vue de la culture chinoise. Et bien, ce que j’ai découvert ne m’a pas déçu ! Entre traditions, coutumes, rites et croyances ancestrales, découvrez les 15 traditions chinoises sur la grossesse et la naissance.

Pourquoi tant de traditions ?

Pour éviter les malheurs et le mauvais oeil, pardis !

15 traditions chinoises sur la grossesse et la naissance

  1. Enceinte, tu n’assisteras ni aux funérailles, ni aux mariages.
  2. Enceinte, tu n’étendras pas le linge car si tu lèves les bras, tu pourrais déclencher une naissance prématurée… (sans commentaire)
  3. Enceinte, tu ne sortiras plus le soir, tu pourrais rencontrer de mauvais esprits !
  4. Enceinte, tu n’iras plus te faire masser les pieds, tu pourrais faire une fausse couche… (n’a pas été prouvé scientifiquement)
  5. Enceinte, n’espères pas pouvoir faire une manucure, elle te dira : »non, non et non », pareil pour ta coloration !
  6. Enceinte, tu éviteras la nourriture froide c’est à dire les crevettes, le crabe, les oeufs de canard, les serpents, …et de la nourriture chaude c’est à dire les litchis, le mouton, l’agneau…
  7. Enceinte, tu ne mangeras pas de lapin sinon ton bébé pourrait avoir un bec de lièvre (le raccourci est un peu facile, non ?)
  8. Enceinte, tu éviteras le café, la sauce soja et tous autres liquides foncés car ton bébé aura la peau sombre.
  9. Enceinte, tu ne feras pas de couture, tu pourrais te piquer le ventre avec l’aiguille et blesser le bébé…
  10. Enceinte, tu porteras un tablier anti-radiations pour éviter les ondes de ton ordinateur.
  11. Enceinte, tu ne pourras savoir le sexe de ton enfant, c’est strictement interdit par le gouvernement pour éviter les avortements si c’est une fille.
  12. Pour l’accouchement, tu feras une césarienne comme tout le monde, tu pourras ainsi choisir la bonne date dans l’astrologie chinoise.
  13. Pour l’accouchement, tu éviteras les calamars car l’accouchement pourrait être plus difficile et la délivrance collante !
  14. Après l’accouchement, tu respecteras le rite du Zuò yuè zi”. C’est la tradition la plus connue et la plus respectée. Quesako? Pendant un mois, tu devras :
  • te lever le moins possible de ton lit (cool !)
  • ne pas te laver le corps et les cheveux (moins cool!)
  • ne pas être pied nu, tu pourrais attraper froid
  • ne pas sortir dehors, tu pourrais attraper froid
  • manger des soupes à base de poulet, d’os, de cartilage de porc, de poisson noir, ou de pigeon … (pas cool du tout)

15. Enceinte, tu oublieras les relations sexuelles pendant 9 mois complets !

Si ces traditions vous semblent complètement étranges, sachez tout de même que la future maman choisit de les respecter ou non mais attention car l’entourage veille au grain et il serait préférable pour elle de les appliquer à la lettre ! Bon courage à toutes les futures mamans chinoises car je ne suis pas prête d’être solidaire sur ce coup là !

A la flotte les cochons… plouf !

Dans la série, on aime bien organiser des événements bizarres pour attirer les touristes… la palme est décernée à la Province du Hunan !

Le concept : des courses de cochons nageurs

Les cochons sont lancés à l’aide d’un entraineur d’une plateforme assez haute et une fois dans l’eau doivent nager le plus rapidement possible vers la ligne d’arrivée. Cette attraction a lieu le 1er mai sur le lac Shiyan, un site de vacances populaire situé à Changsha.

piggycompetition1

Comme vous pouvez vous imaginer, des détracteurs ont porté plainte afin que cette compétition cesse pour le bien-être des cochons ! Mais les organisateurs ont bien sur riposté en arguant « les porcelets sont soigneusement entrainés pour effectuer cette cascade spéciale et ils sont bien récompensés avec de la nourriture, et une fois qu’ils arrivent à maitriser leurs nerfs, ils apprécient clairement la chose. Quiconque affirme que c’est cruel n’est clairement pas au courant que les porcs aiment l’eau ». Ils sont forts ces chinois, ils savent communiquer avec les porcs !

Le succès de cette compétition est si grand que les détracteurs ont du mal à se faire entendre.

Affaire à suivre au prochain 1er mai !

OMG Travaillez avec des chinois

francais-chinois[1]Comme vous le savez, nous travaillons tous les deux en Chine. Pour moi, tout se passe relativement bien, il faut dire que je travaille plutôt seule et que mon chef est français. Alban, lui, manage uniquement des Chinois. Je peux vous dire que c’est un apprentissage de tous les jours !

ll y a plusieurs choses à savoir avant de travailler en Chine ou avant de travailler avec des Chinois.

1. « Perdre la face » : le concept

En rentrant chez moi, je remarque que le sac easpack que j’avais laissé à coté de la machine a disparu. J’envoie un texto à ma femme de ménage pour savoir si elle sait où il est. Elle me répond qu’elle l’a emmené chez le réparateur. Mon sac était abîmé ? Certainement pas, mais elle a sûrement cru que je voulais le jeter et l’a donc embarqué. Au lieu de me dire simplement «je pensais que vous vouliez vous en séparer donc je l’ai pris », ils inventent une histoire. Rien de bien grave au final mais je sais qu’en France, je demanderais une vraie explication. Ici, je laisse tomber car au moins elle n’a pas perdu la face.

  • Ne jamais contredire un Chinois devant ses collègues
  • Ne pas leur demander d’admettre leur erreur. Perdu d’avance !
  • Ne pas leur imposer une décision mais l’expliquer
  • Ne pas aller droit au but

2. Contourner le problème

Véritable sport national. Le Chinois ne dira jamais non ou je ne sais pas. Il préférera squeezer la question qu’avouer qu’il ne sait pas. Ça donne parfois des situations assez cocasses.

  • Leur expliquer qu’ils ont le droit de ne pas savoir

Quelques astuces pour vous aider à les décrypter :

  • Peut-être = non
  • Nous verrons = non
  • Toujours = souvent
  • 100 % = 50 %
  • Absolument = généralement
  • Ce n’est pas très clair = euphémisme, je n’ai rien compris (vous êtes chanceux, il s’exprime !)

3. Les rois de la désorganisation

Organiser doit être un concept complétement étranger pour eux. Organiser, planifier, anticiper… semblent des mots inconnus pour certains d’entre eux. Par contre, une fois qu’ils ont compris le principe, ça fonctionne plutôt bien.

4. Instaurer un climat de confiance

Tisser des relations de confiance et d’amitié est très important pour les Chinois. Ne soyez pas étonné qu’ils vous demandent assez rapidement votre âge, si vous avez des enfants et combien. Ils veulent juste se situer par rapport à vous. En contrepartie, intéressez-vous à eux aussi. Il arrive qu’ils ne répondent pas à vos questions, ce n’est pas gênant, n’insistez pas et move on !

5. Le Chinois est toujours d’accord avec toi

Dur, dur d’avoir leur avis. Je me souviens d’un jour où je demande à une collègue si elle préfère la coque bleue ou rouge.

  •  Elle : « je sais pas et toi ? »
  •  Moi : « la bleue »
  •  Elle : « moi aussi, la bleue »

Ok, après plusieurs tentatives, j’ai fini par abandonner car elle commençait à connaître mes goûts et à répondre en fonction d’eux. Il n’y avait pourtant aucun piège !

5. Le paternalisme réclamé par les Chinois

Un ami responsable informatique m’expliquait que ses employées lui offraient régulièrement des cadeaux. Sympa me direz-vous, sauf que derrière tout ça, ils espèrent bien que le jour où il y a un problème vous vous souviendrez du bon porc séché qu’ils vous ont offert. Ils attendent de vous une certaine empathie. Ils adorent les patrons qui agissent comme de bons pères de famille !

  • N’hésitez pas à exprimer votre gratitude, les complimenter quand tout va bien

6. Éviter de montrer vos émotions

Vous risquez de perdre la face. En effet, il est très rare de voir un chinois s’énerver dans la vie de tous les jours et même au travail. S’énerver devant eux est interprété comme un signe de faiblesse.

  • Rester courtois et discret

7. Parler chinois au maximum

Certains diront que vous vous rabaissez à eux, d’autres apprécieront que vous fassiez l’effort d’apprendre leur langue. Ça évite aussi d’être complètement perdu dans certaines situations. J’ai failli me retrouver à une heure de route de Canton alors que je voulais juste aller au massage à 10 minutes de chez moi !

  • Savoir prononcer correctement les noms de ses interlocuteurs
  • Connaître quelques mots chinois

 8. Respecter le protocole et maîtriser les rituels

Les Chinois vous offriront des cadeaux et ils attendent de même de vous . N’hésitez pas à leur offrir du vin français, des chocolats, à les inviter dans le plus beau restaurant de la ville…

Fan Bingbing ou la poupée de cire chinoise

Nous en avons déjà parlé dans ce blog, chaque pays dicte ses propres canons de la beauté. En Chine, Fan Bingbing est une réelle icône. Toutes les chinoises voudraient lui ressembler, cette actrice incarne la beauté chinoise dans toute sa splendeur.

Comment Fan Bingbing est devenue un canon de la beauté chinoise ?

Décryptage

  • Avez-vous remarqué son teint d’albâtre ?

De la même façon que sous Louis XIV, être blanche est le symbole aristocratique d’une vie éloignée des champs. Alors elle use de crème solaire et d’ombrelle pour éviter tous rayons U.V. Une ombrelle Louis Vuitton, bien sûr !

  • Avez-vous remarqué son visage en forme de V ?

De laborieuses interventions chirurgicales sont le résultat de ce minois parfait en forme de V. Elle n’a pas eu besoin de masque diamant (n°5).

  • Avez-vous remarqué ce nez si fin ?

Chirurgie

  • Avez-vous remarqué ses grands yeux bien ronds ?

Chirurgie

  • Avez-vous remarqué son style vestimentaire ?

Pour éviter tout fashion faux pas, Fan Bingbing ne choisit que des tenues signées par des créateurs européens et américains. Du luxe, du luxe et que du luxe… Ici en Elie Saab à Cannes.

  • Avez-vous remarqué ses coiffures ?

Enfin quelque chose qui la différencie des autres…

Pourquoi Fan Bingbing est-elle si célèbre ?

Si son nom ne vous dit peut-être pas grand chose, cela ne m’étonne pas. Ici, en Chine, c’est un véritable phénomène, on la surnomme l’ « Angélina Jolie chinoise ». D’une grande beauté, Fan Bingbin est une actrice, chanteuse et réalisatrice de 34 ans qui est devenue célèbre en 1997 pour son second rôle de Jin Suo dans la série dramatique taïwanais Princess Pearl. Elle a ensuite fait de nombreuses apparitions dans de nombreux films et téléfilms. Après sa carrière d’actrice, Fan Bingbing chante et sort quelques albums. Considérée comme la plus belle femme du monde, elle devient naturellement une véritable icône pour toute une génération et l’égérie de plusieurs marques commerciales dont l’Oréal Paris, Louis Vuitton.

Fan Bingbing domine largement le classement des « actrices les mieux payées en 2015 » avec des revenus estimés à près de 75 millions d’euros. Toutefois sa fortune viendrait plutôt de ses contrats publicitaires, son patrimoine immobilier, sa chaîne de restaurants et son club de foot à Qingdao, qu’à sa carrière d’actrice. L’actrice-entrepreneuse pèserait près de 215 millions d’euros. Une coquette somme !

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑