Une journée à Kaiping

A deux heures et demi de Canton en voiture, vous découvrez les villages de Kaiping.
Dans ces villages, des maisons fortifiées sont bâties sur plusieurs étages, témoignent d’une fusion complexe et flamboyante des formes structurelles et décoratives chinoises et occidentales.
Il existe trois types de bâtiments :
  • les tours communautaires construites par plusieurs familles et utilisées comme refuges temporaires,
  • les tours résidentielles construites par de riches familles à des fins résidentielles et défensives,
  • les tours de guet.

Fabriqués en pierre, en pisé, en brique ou en béton, ces édifices symbolisent la fusion complexe et réussie des styles architecturaux chinois et occidentaux. Harmonieusement intégrés dans le paysage environnant, les diaolou représentent l’épanouissement de traditions locales – nées sous la dynastie des Ming – en matière de construction visant à se défendre contre les bandits.


Les diaolou représentent en termes physiques spectaculaires un échange important de valeurs humaines – des styles architecturaux ramenés d’Amérique du Nord par les Chinois de retour au pays et fusionnés avec les traditions rurales locales – dans une aire culturelle déterminée du monde.

La construction de tours défensives était une tradition locale dans la contrée de Kaiping depuis l’époque Ming, en réponse au brigandage local. Les diaolou proposés pour inscription représentent l’épanouissement final de cette tradition, la richesse ostensible des expatriés chinois de retour au pays contribuant au développement du brigandage et leurs tours constituant une réponse extrême.

Regarder la vidéo en anglais pour découvrir ce patrimoine exceptionnel.

Publicités

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑