OMG Travaillez avec des chinois

francais-chinois[1]Comme vous le savez, nous travaillons tous les deux en Chine. Pour moi, tout se passe relativement bien, il faut dire que je travaille plutôt seule et que mon chef est français. Alban, lui, manage uniquement des Chinois. Je peux vous dire que c’est un apprentissage de tous les jours !

ll y a plusieurs choses à savoir avant de travailler en Chine ou avant de travailler avec des Chinois.

1. « Perdre la face » : le concept

En rentrant chez moi, je remarque que le sac easpack que j’avais laissé à coté de la machine a disparu. J’envoie un texto à ma femme de ménage pour savoir si elle sait où il est. Elle me répond qu’elle l’a emmené chez le réparateur. Mon sac était abîmé ? Certainement pas, mais elle a sûrement cru que je voulais le jeter et l’a donc embarqué. Au lieu de me dire simplement «je pensais que vous vouliez vous en séparer donc je l’ai pris », ils inventent une histoire. Rien de bien grave au final mais je sais qu’en France, je demanderais une vraie explication. Ici, je laisse tomber car au moins elle n’a pas perdu la face.

  • Ne jamais contredire un Chinois devant ses collègues
  • Ne pas leur demander d’admettre leur erreur. Perdu d’avance !
  • Ne pas leur imposer une décision mais l’expliquer
  • Ne pas aller droit au but

2. Contourner le problème

Véritable sport national. Le Chinois ne dira jamais non ou je ne sais pas. Il préférera squeezer la question qu’avouer qu’il ne sait pas. Ça donne parfois des situations assez cocasses.

  • Leur expliquer qu’ils ont le droit de ne pas savoir

Quelques astuces pour vous aider à les décrypter :

  • Peut-être = non
  • Nous verrons = non
  • Toujours = souvent
  • 100 % = 50 %
  • Absolument = généralement
  • Ce n’est pas très clair = euphémisme, je n’ai rien compris (vous êtes chanceux, il s’exprime !)

3. Les rois de la désorganisation

Organiser doit être un concept complétement étranger pour eux. Organiser, planifier, anticiper… semblent des mots inconnus pour certains d’entre eux. Par contre, une fois qu’ils ont compris le principe, ça fonctionne plutôt bien.

4. Instaurer un climat de confiance

Tisser des relations de confiance et d’amitié est très important pour les Chinois. Ne soyez pas étonné qu’ils vous demandent assez rapidement votre âge, si vous avez des enfants et combien. Ils veulent juste se situer par rapport à vous. En contrepartie, intéressez-vous à eux aussi. Il arrive qu’ils ne répondent pas à vos questions, ce n’est pas gênant, n’insistez pas et move on !

5. Le Chinois est toujours d’accord avec toi

Dur, dur d’avoir leur avis. Je me souviens d’un jour où je demande à une collègue si elle préfère la coque bleue ou rouge.

  •  Elle : « je sais pas et toi ? »
  •  Moi : « la bleue »
  •  Elle : « moi aussi, la bleue »

Ok, après plusieurs tentatives, j’ai fini par abandonner car elle commençait à connaître mes goûts et à répondre en fonction d’eux. Il n’y avait pourtant aucun piège !

5. Le paternalisme réclamé par les Chinois

Un ami responsable informatique m’expliquait que ses employées lui offraient régulièrement des cadeaux. Sympa me direz-vous, sauf que derrière tout ça, ils espèrent bien que le jour où il y a un problème vous vous souviendrez du bon porc séché qu’ils vous ont offert. Ils attendent de vous une certaine empathie. Ils adorent les patrons qui agissent comme de bons pères de famille !

  • N’hésitez pas à exprimer votre gratitude, les complimenter quand tout va bien

6. Éviter de montrer vos émotions

Vous risquez de perdre la face. En effet, il est très rare de voir un chinois s’énerver dans la vie de tous les jours et même au travail. S’énerver devant eux est interprété comme un signe de faiblesse.

  • Rester courtois et discret

7. Parler chinois au maximum

Certains diront que vous vous rabaissez à eux, d’autres apprécieront que vous fassiez l’effort d’apprendre leur langue. Ça évite aussi d’être complètement perdu dans certaines situations. J’ai failli me retrouver à une heure de route de Canton alors que je voulais juste aller au massage à 10 minutes de chez moi !

  • Savoir prononcer correctement les noms de ses interlocuteurs
  • Connaître quelques mots chinois

 8. Respecter le protocole et maîtriser les rituels

Les Chinois vous offriront des cadeaux et ils attendent de même de vous . N’hésitez pas à leur offrir du vin français, des chocolats, à les inviter dans le plus beau restaurant de la ville…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :