Quelques conseils pour lutter contre la pollution

Lorsqu’en France vous regardez votre smartphone pour vérifier la météo, nous, nous vérifions la pollution… Voiture, vélo, chez soi ou dans un parc, l’exposition à la pollution et aux particules fines n’est évidemment pas la même. Et puisque tout le monde n’y est pas sensible de la même manière, voici un tour d’horizon de ce qu’on peut faire ce week-end, ou qu’il faut au contraire éviter, en fonction de sa situation.

Pour comprendre en 3 minutes, l’ampleur de la pollution en Chine, voici une vidéo très bien réalisée par Le Monde.

Qui souffre particulièrement de la pollution ?

  • Ceux qui souffrent de problèmes respiratoires
  • Femmes enceintes
  • Nourrissons et jeunes enfants
  • Personnes de plus de 65 ans
  • Personnes souffrant de pathologies cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires.

Est-ce que je m’enferme chez moi ?

behind window homeIl n’est pas nécessaire de rester chez soi. Inutile, donc, de se cloîtrer dans son domicile par peur de respirer un air pollué. Pour autant, il est important d’aérer son domicile qui est exposé à d’autres formes de pollution intérieure. Quand ? Tôt le matin ou tard le soir. Vous pouvez aussi vous équiper d’un purificateur d’air qui fonctionne très bien.

 

 

 

Je prends le métro ?

metro pollution

Des études ont montré que l’air du métro est particulièrement pollué, et pas seulement en raison du pic de pollution aux particules fines. De manière générale, on y trouve les mêmes polluants que dans l’air extérieur… en pire. Car aux particules fines en provenance de la surface s’ajoutent celles provoquées par le freinage des rames. Si l’on ne souhaite pas s’exposer, mieux vaut donc l’éviter.

 

 

 

Je dois me déplacer, je prends le vélo ?

cycling

Les habitacles des voitures sont les plus exposés aux particules fines en raison de leur confinement. L’exposition à la pollution est en moyenne deux fois moins élevée pour le cycliste sur une piste cyclable ou dans un couloir de bus.

Si vous êtes asthmatique, faire du vélo au milieu des voitures et des pots d’échappement est évidemment une mauvaise idée.. Car prendre son vélo présente un inconvénient indiscutable: il faut faire un effort physique, pas forcément recommandé, même en phase d’atténuation du pic de pollution.

Je veux sortir, je vais au parc ou au café ?

paris bistrot

« Pour tous ceux qui sont allergiques aux pollens, mieux vaut éviter le parc », rappelle Sophie Silcret-Grieu. « La terrasse du café, c’est mieux, à condition qu’elle ne soit pas exposée à un flux de trafic important ». Pour les non-allergiques, pas de problème. L’avantage du parc? Il est souvent plus éloigné des voitures que la terrasse du café. Mais là encore, tout dépend de l’emplacement.

 

 

 

Je n’ai pas fait de sport de la semaine : je peux reprendre l’exercice ?

running city

Dans ce type de situation, l’important est avant tout de ne pas trop solliciter ses voies respiratoires de manière générale. On peut faire du sport mais, pour éviter la pollution, mieux vaut faire de l’exercice chez soi ou dans une salle pendant les prochains jours. Nous vous conseillons donc de réduire et de reporter les activités physiques et sportives intenses, en plein air ou en intérieur lors des pics de pollution.

 

 

Je porte un masque

Pollution chine2Ca évite de respirer les particules fines.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :