5 jeux chinois pour l’apéro

ch-sitte4En Chine, vous serez surpris en boîte de nuit, les gens ne dansent pas beaucoup. Ceux qui dansent ne sont généralement pas chinois. Alors que font-ils ? Ils jouent !

1. Jeu de dés

Très populaire et très facile, le jeu de dés consiste à deviner combien au total les joueurs ont de paires. Chaque joueur possède 4 ou 5 dés. On les mélange grâce à un godet. Vous ne pouvez jouer que si vous avez une paire, c’est à dire deux fois la face deux par exemple. Les joueurs doivent deviner le nombre de points qui s’afficheront, avant de lancer les dés. Si l’un des participants à jugé juste, les autres , dont l’estimation est incorrecte, doivent boire un verre.

2. Jeu du tambour

Quelqu’un, ne regardant pas les joueurs, bat du tambour ou toute autre percussion. Pendant ce temps, les joueurs se passent en relais un objet quelconque (généralement une fleur). Quand le batteur décide d’arrêter de battre le rythme, celui qui se retrouve avec l’objet désigné, boit un verre.

3. Deviner le nombre de doigts

J’ai cru au départ qu’ils jouaient à chi-fou-mi, mais non ! Deux personnes doivent sortir simultanément un chiffre, entre 0 et 10, composé avec leurs doigts et crier une valeur totale à haute voix. Si l’un des participants annonce un nombre égal au nombre total composé par les quatre mains, il gagne et son adversaire boit un verre, sinon le jeu continue.

4. Lever un doigt

Ce jeu peut se pratiquer seulement si vous parlez un peu chinois. Chaque joueur pose la main face contre la table. Chacun à son tour, un joueur énonce un mot pour annoncer le lancement du jeu. A ce moment, tout le monde doit lever un de ses cinq doigts, laissant les autres plaqués sur la table. Si l’un des joueurs a levé le même doigt que « l’annonceur », il doit boire un verre.

5. Eviter le chiffre 7

Le principe est d’éviter le chiffre 7 ainsi que ses multiples. Les participants, à tour de rôle doivent compter : le premier joueur dit « un », le second dit « deux », et ainsi de suite. La personne supposée dire « sept » passe alors directement à « huit » et celle censée énoncer « quatorze » par exemple doit dire « quinze ». Ainsi, les chiffres 7,14,17,21,27, etc. sont à éviter. Bien entendu, cela devient de plus en plus ardu. Celui qui énonce un nombre interdit doit boire un verre et le jeu reprend à « un ».

Remède contre la gueule de boisNous vous proposons un remède traditionnel chinois contrela gueule de bois : la soupe aux intestins de porc ! Ca vous apprendra, il ne fallait boire tant hier soir !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :